• François Bibonne

Gérard Poulet, grand violoniste et pédagogue français




"Il est étrange que ce son dont je suis un des dépositaires s’est développé en moi par le truchement de Jasha Heifetz (ma passion définitive) et Henryk Szeryng, mon cher Maître qui a inspiré toute ma vie. Ce sont quand même ces deux géants du violon qui ont achevé ma culture française préalablement bâti par mon père Gaston Poulet et André Asselin, mon professeur au Conservatoire de Paris. Le son français est une juxtaposition de grands talents du temps passé avec à sa tête Henry Wieniawski et Eugène Ysaÿe, deux fondateurs de l’école française. L’un était polonais et l’autre belge ! Jacques Thibaud,  Zino Francescatti et Christian Ferras ont apporté un immense témoignage à ce qui fait dire à ceux qui voudraient décrire le son français :  le charme, la séduction, la chaleur expressive !  Un jour, ayant demandé à une dame d’un certain âge : Madame qu’est-ce qui vous fait aimer Jacques Thibaud comme cela ? Elle m’a répondu  : "Ah , Jacques, il est unique !"  en levant les yeux au ciel.  Mon son c’est tout cela, plus mon amour pour le violon!"



74 vues0 commentaire
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram