La fondation des Ecoles d'art américaines de Fontainebleau

Installées depuis 1921 au Château de Fontainebleau durant l’été, les Ecoles d’art américaines sont une fondation française qui a pour mission d'initier à la culture française des musiciens et architectes internationaux en études supérieures.

En 1917, le général Pershing, désireux d’améliorer la qualité des musiques militaires américaines, fonde à Chaumont sur les conseils du chef d’orchestre du New York Philharmonic Walter Damrosch une école de musique dirigée par le compositeur Francis Casadesus. En 1921 ils pérennisent cette structure en obtenant du ministère de l’Instruction publique et des Beaux-Arts l’installation du « Conservatoire américain », dans l’aile Louis XV du Château en 1921.


En 1923, à l’instigation de John D. Rockefeller et l’architecte Whitney Warren, l’Ecole des Beaux-Arts transpose en peinture, architecture, et sculpture la mission de son aînée. Le Conservatoire américain devient en 1926 la « fondation des Écoles d’art américaines », reconnue d’utilité publique. Ces statuts affirment la vocation d’étendre le rayonnement artistique de la France aux États-Unis. 

 

On retiendra pour la musique les noms de Maurice Ravel, Francis, Gaby, Robert et Jean Casadesus, Henri Dutilleux, Leonard Bernstein, Astor Piazzola, Philip Glass, Rhoda Scott, Laura Karpman… et Nadia Boulanger, qui en assura la direction de 1949 à 1979. Pour l’architecture et les Beaux-Arts ceux de Jacques Carlu, Victor Laloux, Jean- Paul Alaux, Jacques Rougerie, Bernard de la Tour d’Auvergne, Paolo Soleri, Roland Simounet, René Péchère, Marion Tournon-Branly, Sheïla Hicks...

Les « Fontainebleau Associations » regroupent aux Etats-Unis les anciens élèves et les amis des Ecoles et qui assurent le recrutement des étudiants.

affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
affiche festival.png
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram